Mosaique projets

Des céramiques pour la propulsion plasmique

Les céramiques au cœur des technologies de propulsion électrique de Safran

Le CTTC participe au développement des nouveaux moteurs à propulsion plasmique de Safran Aircraft Engines qui permettent le transfert et le maintien en orbite des satellites de télécommunication.

Les moteurs PPS1350 et PPS5000 utilisent une technologie de propulsion à effet Hall : un gaz (du xénon) est ionisé au sein d’une décharge confinée dans un canal annulaire en céramique ; puis les ions créés sont accélérés dans un champ électrique et éjectés à des vitesses de l’ordre de 20-30 km/s, ce qui génère l’effet propulsif. Pour garantir la neutralité électrique, le faisceau d’ions positifs est neutralisé par des électrons émis par la cathode. Cette technologie permet un gain de masse important par rapport à la propulsion chimique traditionnelle et une augmentation de la charge utile du satellite.

Les moteurs plasmiques de nouvelle génération présentent des puissances et durées de fonctionnement accrues qui nécessitent une meilleure tenue à l’érosion des céramiques utilisées pour le confinement du plasma. Les développements menés en collaboration par Safran Aircraft Engines, le SPCTS et le CTTC visent à développer une nouvelle génération de céramiques pour maximiser la tenue à l’érosion et in fine la durée de vie du propulseur.

Pour en savoir plus : la propulsion plasmique Safran